Apprenez à développer votre intuition

1 septembre 2018 0 Par Kallisté

J’inaugure ici une nouvelle rubrique consacrée  au développement de votre intuition.

Ce qui veut dire que vous allez apprendre à dialoguer avec vous-même.

En effet, votre corps, votre inconscient, votre « guide intérieur » vous transmettent chaque jour des informations, des conseils. Mais ils vont le faire sans passer par votre mental, au moyen d’intuitions, d’envies spontanées, de sensations… qui seront autan de manières de vous dire : « Tu devras faire ça ! ».

Votre organisme va par exemple vous parler par des sensations alimentaires. Mettons que vous ayez besoin d’acide gras oméga-3, il va vous l’indiquer en vous transmettant une envie de poisson (le poisson est riche en oméga-3). Cela ne va pas passer par votrs mental,  votre corps ne va pas vous envoyer un sms disant « J’ai constaté une carence en oméga-3 et je te conseille d’y remédier en mangeant du poisson », il va simplement vous donner envie de manger du poisson. Si vous écouter vos envies, le tour est joué.

Alors, je vous vois venir, vous allez me dire : « Oui, mais moi, si j’écoute mes envies, je mange du sucre toute la journée et je prend 10 kilos ». C’est parce que vous utilisez la nourriture pour pallier votre stress. En d’autres termes, vous n’écoutez pas vos sensations mais vos peurs (« J’ai peur de perdre mon travail », « J’ai peur que mon chéri ne m’aime plus », « j’ai peur de manquer d’argent »… et je me rassure en mangeant du sucre) pour ceux qui sont intéressés par ces questions-là, je vous conseille le livre du Docteur Zermati, Maigrir sans régime)

Bref, le principe consiste à s’écouter soi-même.

Prenons un autre exemple : votre inconscient enregistre énormément d’informations, qu’il ne va pas ramener à la conscience. Imaginons que  vous alliez rendre visite à votre cousin qui habite au troisième étage. Vous êtes de bonne humeur et disposé à faire du sport et vous décidez de prendre l’escalier plutôt que l’ascenseur. Eh bien votre inconscient va enregistrer le nombre de marches qu’il y a entre le premier et le deuxième étage, le deuxième et le troisième, etc..comme il juge que cette information n’est pas vraiment essentielle, il ne va pas la transmettre à votre conscient, mais il va la stocker quelque part. Il y a ainsi des milliers d’informations que votre inconscient garde en mémoire et qu’il pourra vous transmettre, lorsque vous en aurez besoin, sous-forme d’intuition.

Par exemple, imaginons que vous vouliez vous rendre au pressing qui est au coin de la rue. Vous en avez vraiment besoin car votre robe bleue est salle et vous comptez la porter demain soir. Bref, il faut y aller aujourd’hui. Et pourtant il y a comme une petite voix qui vous dit « non ». Cette petite voix, c’est votre inconscient, qui vous dit « Attend, nous sommes lundi et j’ai enregistré quelque part l’information que ce pressing est fermé le lundi. Donc il ne sert à rien que tu y ailles ».

Le problème, c’est que nous sommes habitués à écouter notre mental…et à courir toute la journée, sans prendre le temps d’écouter cette petite voix qui ne cesse de nous parler. Résultat : vous allez au pressing et…vous trouvez porte close !

Tout ça pour vous dire qu’avec cette série d’exercices je voudrais vous apprendre (et m’apprendre aussi, car comme vous j’ai des progrès à faire dans ce domaine) a écouter cette petite voix. C’est un entrainement, que je vous propose : plus vous apprendrez à écouter votre petite voix, plus elle vous parlera, et plus vos échanges seront fluides.

Je posterai donc régulièrement des exercices dans cette rubrique. Je vous invite à partager dans les commentaires vos difficultés, vos progrès, vos questions…afin que chacun puisse tirer profit du travail des autres.

Je mettrai le premier exercice dans un prochain article.